AccueilPortailRechercherMembresConnexionGroupesS'enregistrerFAQ

Partagez | 
 

 Arrivée à Solace

Aller en bas 
AuteurMessage
Sir Morial Le Juste
Niveau : 3
Niveau : 3
avatar

Masculin Nombre de messages : 153
Age : 42
Classe/Rang <font color=red font> : Chevalier Solamnique
Race : Humain
Armes/Armures : Epée Bâtarde / Cuirasse
Réputation : 0
Points : 0
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Arrivée à Solace   Ven 3 Fév - 20:18

Le chevalier parcouru un long chemin à cheval pour parvenir enfin à sa destination finale.

« Solace »
Les habitants, apercevant surement un chevalier Solamnique en arme et armure pour la première fois, eurent des gestes amicaux envers lui, le saluant poliment et lui indiquant le chemin de L'auberge et des notables (Son port charismatique et son harnachement militaire devaient surement impressionner ces gens des bois).
Il s'agissait d'un petit village arboricole de quelque deux ou trois cents âmes, autant dire un "lieu dit". La plupart des maisons étaient perchées dans les arbres car, en tant que village forestier, il était plus sage de mettre les seuils des maisons hors de portée des animaux sauvages et autres monstres des forêts.
Même l'auberge, qui était le bâtiment le plus grand, était enlacée dans les branches d'un immense Chêne.
Il aperçut immédiatement la forge de "Théros Féral" qui était le seul bâtiment au sol. On pouvait entendre les bruits de marteau sur l'enclume et voir la fumée de la forge sortir de la cheminée.


*Enfin arrivé, je dois être prudent et discret. Je ne peux décemment pas me présenter chez "Théros Féral" sans prendre des renseignements au préalable. J’attirerais l'attention et des soupçons sur lui. Allons plutôt prendre la température à l'auberge et trouver quelqu'un qui m'aidera peut être à prendre un rendez-vous discret avec "Théros Féral".*


Je gravis donc la pente en bois qui conduisait à l'auberge. De ma situation en hauteur, je pus apercevoir, outre des passants curieux me regardant, les membres de la milice qui semblait s'interroger sur ma présence de ce village insignifiant et si près des lignes du front de la guerre contre les « armées Draconiennes ».
Mais aussi une ou deux silhouettes tapis dans l'ombre.

Malgré cela, il me fallait mener à bien ma mission. J'entrais dans l' "Auberge du dernier refuge" et me dirigeais vers l'aubergiste du nom d' "Otik", d'après les villageois.


*Belle auberge pour un si petit village. Le gérant derrière le comptoir semble dégager une aura d'homme de bien?*

Tout ici était en bois, et le comptoir ondulait autour du tronc du chêne au sein duquel la bâtisse avait était construite (ou bien est-ce l'arbre qui avait poussé au centre de la pièce et avait soulevé l'ensemble en grandissant? On aurait su le dire).
L'auberge était légèrement enfumée par l'âtre de la cheminée et les quelques clients qui fumaient la pipe au tabac aromatisé à la sève de pin. Ils buvaient pour la plupart une bière mousseuse brune, certainement une spécialité du coin.
Une charmante jeune fille aux traits dur mais aimable, sillonnait entre les tables pour servir les clients assoiffés.


Je m'approchais alors doucement du comptoir:

"Bonjour aubergiste, je désirerais une chambre et le couvert pour quelques jours. Puis-je m'assoir à cette table (lui désignant celle qui me paraissait la mieux située près de l'âtre de la cheminée), j'ai fait un long voyage de "Solanthus" la capitale à ici et je suis fourbu?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Arrivée à Solace
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» where do i take solace?????
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AUBERGE DU DERNIER REFUGE :: LES DISCUSSIONS :: Le comptoir d'Otik l'aubergiste-
Sauter vers: